Le Château du Jalérieu

Les mérules, champignons lignivores, s’attaquent dans les constructions au bois, notamment aux charpentes et aux boiseries des maisons humides. Dans la majorité des cas, la mérule se niche souvent derrière des doublages, d’où sa détection tardive.

A l’automne 2013, une société spécialisée par la mairie avait détecté la présence de ce champignon et préconisée des mesures. Un traitement des bois des placards et des angles des murs de la grande pièce du rez-de-chaussée avait été réalisé.

Toutefois ces mesures n’ont pas été suffisantes pour éradiquer la mérule qui s’est développée et qui attaque aujourd’hui l’ensemble du bâtiment de la cave à la charpente. Les poutres maîtresses de l’édifice déjà sont détruites en partie  et la progression de ce parasite menace très sérieusement  le maintien de l’édifice.

Face aux dangers et au risques liés à l’état critique du bâtiment, un arrêté de fermeture au public a été pris le 26 août dernier.

Par ailleurs, conformément aux dispositions législatives en vigueur, la commune a confié à un laboratoire agréé l’analyse de ce parasite. Il a confirmé début décembre qu’il s’agit bien de la mérule.

Des experts sont mandatés par la commune pour définir les mesures à entreprendre si l’on veut sauver le bâtiment.

En février 2015, une entreprise spécialisée dans le traitement des champignons a traité les endroits infestés.

Lors de la séance du conseil municipal le 27 février 2015, le maire a donné au conseil l'ensemble des éléments concernant l'état de ce batiment et a présenté une synthèse de l'analyse. Il en résulte 3 hypothèses :

- la réhabilitation complète avec une fonction de logement est éstimée a 1 million d'euros. C'est ce coût qui a fait que 2 bailleurs sociaux n'ont pas donné suite à un projet de création de logements (le coût de rénovation au mètre carré a été éstimé a 900 euros).

- une démolition partielle du bâtiment : cette solution vise a conserver une partie des structures, pour créer un espace couvert, ouvert sur l'extérieur et non chauffé. Cette solution consiste a enlever le caractère de château a cet immeuble dont le coût est estimé a 500 000 euros.

- La déconstruction complète du batiment. Coût éstimé : 100 000 euros.

 

Lors de sa séance du 7 juillet 2015, le conseil municipal a pris la décision de principe de déconstruction du château du Jalérieu.

La déconstruction aura lieu au cours du premier semestre 2017.

Préalablement, un recensement de tous les éléments ayant une valeur patrimoniale, affective ou historique a été fait par des élus, des membres du "groupe études historiques les Avenières" et un maître d'oeuvre. Ces éléments seront récupérés soit pour le compte de la commune soit pour le compte d'une entreprise spécialisée dans la récupération. La valeur des éléments récupérés par l'entreprise spécialisée viendra en déduction du coût de la déconstruction.

De nombreuses photos extérieurs, intérieurs et de chacun des éléments ayant une valeur patrimoniale, affective ou historique sont conservées tant en mairie qu'au "groupe études historiques les Avenières".

 

  Mairie

Mairie des Avenières Veyrins-Thuellin
1 Square Emile RICHERD BP.30028
38630 Les Avenières Veyrins-Thuellin
Tél : 04 74 33 61 87
Fax : 04 74 33 79 41

mail : mairie@lesavenieres.fr

   OuverturE

Accueil ouvert :
Du lundi au jeudi :
9h00 / 12h00 et 13h30 / 17h30
Vendredi et samedi : 9h00 / 12h00

Pendant les Vacances scolaires :
Du mardi au jeudi :
9h00 / 12h00 et 14h00 / 17h30
Vendredi et samedi : 9h00 / 12h00

  mairie annexe

Mairie de Veyrins-Thuellin
2, place François Cointeraux
38630 Veyrins-Thuellin
Tél : 04.74.33.61.27

mail : mairie@veyrins-thuellin.fr

  OuverturE

Mardi : 8h30 / 12h00 et 14h00 / 17h45
Mercredi, jeudi, vendredi et samedi : de 8h30 à 12h00

 

 

Numéros Utiles


Office de Tourisme

Découvrez le calendrier des fêtes 2017 cliquez ici

 

Mentions légales - Webdesign : Triadesign - Conception site internet les Avenières : MWM Communication - Crédits photos : Gabriel Meunier