L’ambroisie

une plante sous surveillance

Une plante annuelle qui se développe en buisson

L'ambroisie à feuille d'armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) fait partie de ce que l'on appelle couramment « les mauvaises herbes ».
Elle est de la même famille que le tournesol (Asteracées ou Composées).
Sa morphologie se transforme au cours de son développement pour donner, au moment de la floraison, un buisson qui peut atteindre plus d'un mètre de haut

Les feuilles sont larges, minces, très découpées, elles sont du même vert sur chaque face, ce qui la distingue de l'armoise.

 

 

Un pollen sous haute surveillance

 

Les allergies provoquées par le pollen d'ambroisie sont directement proportionnelles, en fréquence et en gravité, à la concentration des grains de pollen dans l'air. La région Rhône-Alpes fait l'objet d'une surveillance constante dont les résultats sont mis à la disposition du public.                                           

Personne ne peut nier aujourd’hui les problèmes sanitaires occasionnés par l’ambroisie. Les dépenses publiques liées au traitement des allergies à l’ambroisie s’élèvent à plus de 15 millions d’euros par an pour la seule région rhônalpine et ce coût sanitaire ne cesse d’augmenter !

Lutter contre l’Ambroisie : L’affaire de tous, la responsabilité de chacun

La destruction des plants d’ambroisie doit être engagée avant le démarrage de sa floraison à la mi-juillet. A partir du mois de juin la plante est suffisamment développée pour être reconnaissable. Il est alors possible de l’éliminer pour limiter sa reproduction et son expansion. Suivant la densité des pieds d’ambroisie et le type de milieu concerné (surface agricole, bords de route, zone de chantier...),

des mesures de prévention et de lutte adaptées peuvent être mises en place.

 

Règlementation :

Qu’il soit privé ou public, les propriétaires et gestionnaires de terrain infestés ne doivent pas attendre que la collectivité publique entreprenne elle-même l’arrachage ou le traitement des plants qui poussent sur des terrains dont ils assument la maîtrise foncière, la garde ou la gestion. S’ils ne le font pas, leur responsabilité civile peut être engagée, ainsi que leur responsabilité pénale, s’ils laissent proliférer l’ambroisie en connaissance de cause.

Chaque semaine un bulletin d’information prévisionnel que vous pouvez télécharger ICI

 

 

Actualités

Emploi

Offre service civique

Arrêté de sécheresse

nouvel arrêté-cadre sécheresse n° 38-2018-05-30-006 du 30 mai 2018 à application immédiate

Déclaration annuelle des ruches

Déclaration annuelle de ruches : Du 1 er septembre au 31 décembre La déclaration de ruches est une obligation annuelle pour tout détenteur de colonies d’abeilles, dès la première ruche détenue .   Elle participe à : -          La gestion sanitaire des colonies d’abeilles, -          La connaissance de l’évolution du cheptel apicole, -          La mobilisation d’aides européennes pour la filière apicole française, Elle doit être réalisée chaque année, entre le 1 er septembre et le 31 décembre . Toutes les colonies sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, en ruchettes ou ruchettes de fécondation. Une procédure simplifiée de déclaration en ligne a été mise en place sur le site : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/ En cas de besoin, contactez le service d’assistance aux déclarants : -          Mail : assistance.declaration.ruches@agriculture.gouv.fr -          Téléphone : 01 49 55 82 22 A NOTER : pour les nouveaux apiculteurs ou les apiculteurs souhaitant obtenir un récépissé de déclaration actualisé, il est possible de réaliser une déclaration hors période obligatoire (entre le 1 er janvier et le 31 Août 2018. Cette démarche ne dispense cependant pas de la déclaration annuelle de ruches (à réaliser obligatoirement entre le 1 er septembre et le 31 décembre 2018)

La chenille processionnaire

risques et protection

LA PYRALE DU BUIS À COMMENCÉ SES RAVAGES

Avec quoi traiter la pyrale du buis ?

LUTTE CONTRE LE FRELON ASIATIQUE

Comment différencier un frelon asiatique d’un frelon « commun » ?

Newsletter

Nouveauté : abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Horaire gendarmerie

Voici les horaires d'ouverture de la brigade de gendarmerie de notre commune: - Lundi et vendredi de 8h à 12h - Mercredi de 14h à 18h   En dehors de ces horaires, il vous faudra vous rendre à Morestel.  

  Mairie

Mairie des Avenières Veyrins-Thuellin
1 Square Emile RICHERD BP.30028
38630 Les Avenières Veyrins-Thuellin
Tél : 04 74 33 61 87
Fax : 04 74 33 79 41

mail : mairie@lesavenieres.fr

   OuverturE

Accueil ouvert :
Du lundi au jeudi :
9h00 / 12h00 et 13h30 / 17h30
Vendredi et samedi : 9h00 / 12h00

Pendant les Vacances scolaires :
Du mardi au jeudi :
9h00 / 12h00 et 14h00 / 17h30
Vendredi et samedi : 9h00 / 12h00

  mairie annexe

Mairie de Veyrins-Thuellin
2, place François Cointeraux
38630 Veyrins-Thuellin
Tél : 04.74.33.61.27

mail : mairie@veyrins-thuellin.fr

  OuverturE

Mardi : 8h30 / 12h00 et 14h00 / 17h45
Mercredi, jeudi, vendredi et samedi : de 8h30 à 12h00

 

 

Numéros Utiles


Office de Tourisme

Découvrez le calendrier des fêtes 2018

 

Mentions légales - Webdesign : Triadesign - Conception site internet les Avenières : MWM Communication - Crédits photos : Gabriel Meunier